Accueil » Actualité, Conseil, Livret, Livrets reglementés, Offre promotionnelle

Epargne: Faire face à la baisse du livret A…

19 janvier 2013 125 views Aucun Commentaire

Les détenteurs d’un livret A, placement préféré des français en ces temps de crise, font la grimace en ce début d’année 2013. La baisse du taux d’intérêt de leur outil d’épargne fétiche dont le taux passe de 2,25 % à 1,75 % le 1er Février est une mauvaise nouvelle. La liquidité de cette épargne ne justifiant pas seulement cette basse rémunération. Du coup, la chasse aux primes sur les livrets bancaires peut avoir tout son sens… notamment pour des foyers peu imposés.

Alors que le gouvernement a relevé le plafond du livret A à 22 950 euros depuis le 1er janvier, la baisse du taux d’épargne porte un coup dur à la rentabilité de cette épargne. Au final 114 euros de rémunération en moins par an pour un livret plein… Le seul intérêt réel du livret A réside donc dans sa défiscalisation. Ce qui constitue un avantage indéniable surtout en cette période de fiscalité accrue des placements sur les livrets bancaires eux fiscalisés.

Depuis le 1er janvier 2013 en effet, les livrets bancaires et leurs revenus sont soumis à l’impôt sur le revenu en plus des prélèvements sociaux de 15,5 %. Perdants ainsi grand intérêt pour les foyers soumis aux tranches élevés de l’impôt sur le revenu. Surtout s’ils percoivent plus de 2 000 euros d’intérêt – seuil maximal pour pouvoir opter pour le prélèvement forfaitaire libératoire de 24 % (+ prélèvements sociaux). Par contre, les ménages qui sont pour leur part soumis aux premières tranches du barème de l’impôt sur le revenu – soit 5,5 % et 14 % – ne seront pas impactés par ces changements.

Cette baisse du taux du livret A va donc redonné un peu d’attrait aux taux « boostés » sur des périodes de trois ou quatre mois des livrets bancaires. Notamment pour toute individu qui est plus faiblement imposés. Un livret proposant 5,5% par exemple leur offrira donc pendant quelques mois un rendement de 4,37 % après impôts et prélèvements sociaux, s’ils sont imposés dans une tranche marginale de 5 %. Soit à peu près 2,5x le rendement du livret A.

Idem pour les épargnants plus fortement imposés qui avec un livret à 4% brut, toucheront près de 2,18% net pour une imposition à 30%…

Toutefois au delà de ces offres promotionnelles, il faudra alors jongler probablement entre les placements puisque la rémunération avant impots tombe souvent à 1,8% ou à 1,4%. Il sera alors temps ensuite de ramener l’argent sur un livret A, livret qui peut être souvent chez le intermédiaire financier. L’avantage ? transferer en un clic l’argent sur le livret A… et attendre une prochaine promotion de rémunération – actuellement fortement récurrentes chez les acteurs en question… Une petite gymnastique qui peut vous faire gagner pas mal d’argent !

Partagez cet article avec vos amis
  • email
  • Print
  • PDF
  • Facebook
  • Twitter
  • Wikio FR
  • Google Bookmarks
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...Loading...

Commentez cet article

Ajoutez votre commentaire ci dessous, ou un lien de votre propre site. Vous pouvez également vous abonner à ces commentaires via RSS.

Merci de rester sur des commentaires liés au sujet.

Vous pouvez utiliser ces tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>